Venir à bout des courbatures simplement !

On mai 19, 2016 by Emma

Après une activité sportive ou simplement un effort plus physique que d’habitude (un déménagement par exemple), il est possible que le corps réagisse face à ces évènements. En effet, une douleur au niveau des muscles sollicités se fait ressentir quelques temps après (généralement 12h après l’effort) et peut durer jusqu’à 5 jours. Ce sont bel et bien des courbatures et personne n’y échappe (même les sportifs du dimanche).

courbatures

Qu’est ce qu’une courbature ?

Les courbatures musculaires, ou douleurs musculaires d’apparition retardée, sont des douleurs au niveau du muscle qui surviennent généralement après un effort trop intense ou d’ordre inhabituel.  Leur intensité dépend de l’effort fourni et du niveau de la personne, ainsi un marathonien aura des courbatures différentes (effort très intense) qu’une personne qui court très occasionnellement (effort inhabituel). L’origine exacte et le fonctionnement des courbatures ne sont pas encore totalement connus par les scientifiques, mais elles pourraient être expliquées par le fait qu’elles proviennent de microtraumatismes au niveau des muscles et tendons (lésions à très petite échelle). Lors de courbatures, il est possible de ressentir une sensation désagréable qui gêne lors de mouvements quotidiens (marcher, s’asseoir …). C’est en partie à cause des petits épanchements de sang provoqués par la rupture des capillaires sanguins ainsi que des micro-traumatismes entraînant une lyse (désintégration de la membrane d’une cellule biologique) des cellules musculaires.

Agir avant l’apparition des courbatures

Quelques conseils pour éviter d’être courbaturé : avant tout effort sportif, il est capital de s’échauffer en douceur et correctement pour préparer le muscle à l’effort. Il est aussi très important de s’hydrater car l’eau favorise et maintient l’efficacité musculaire. La déshydratation fragilise les muscles qui se retrouvent alors plus exposés aux risques d’être courbaturés (il est conseillé de s’hydrater avant, pendant et après l’effort). De plus, l’eau aide les muscles à mieux récupérer. En parallèle, il est possible de chauffer ses muscles pour mieux préparer son corps à l’effort, en appliquant une crème qui va agir par la chaleur tel que Neuripleg Active crème chauffante. Une alimentation équilibrée et riche en vitamines et potassium est également de rigueur (pomme, bananes, fruits secs…). Un entrainement régulier permet aussi de diminuer les risques de courbatures, car le corps est moins « choqué » par un effort physique dont il n’a pas l’habitude. Évidemment, il est indispensable de s’étirer (10 minutes minimum) afin de détendre le corps (et l’esprit).

Que faire quand la douleur est déjà présente ?

Il est souvent d’usage d’entendre  » les courbatures, ça va passer, soit patient ». Oui , le temps agit pour la récupération des muscles. Mais il existe des solutions plus rapides pour en venir à bout ! Le froid soulage les douleurs musculaires et apaise très rapidement, notamment en utilisant le gel Arnican Freeze (à base de menthol entre autre pour un effet rafraîchissant instantané). Il est aussi possible d’utiliser des crèmes à base d’arnica (Arnigel par exemple) qui traite les contusions, foulures, chocs, hématomes, œdèmes et inflammations post-traumatiques. Elle est notamment utilisée en traumatologie et médecine du sport. En cas de gros coup dur, il est possible d’utiliser l’arnica au niveau interne en prenant des médicaments spécialement conçus en post-effort (Sportenine) qui soulage les courbatures, claquages et douleurs musculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *