Prudence contre les tiques !

On juillet 21, 2016 by Emma

Les études ont démontré que près de 30 000 personnes par an en France se font mordre par des tiques ! Ces petites bêtes peuvent également être porteuses de maladies très graves (comme la maladie de Lyme transmise par la tique). Aussi bien présentes sur les animaux que sur l’homme, la prudence est de rigueur et il est important d’employer les bons gestes le plus tôt possible pour éviter tout risque de maladie et d’infection.

Les tiques et leurs lieux de prédilection

Autrement appelés Ixodida, les tiques sont des acariens de très petite taille (quelques millimètres seulement). Ils se trouvent en général dans les environnements boisés et humides (forêt, champs, hautes herbes…). Ils s’accrochent à la peau et se gorgent de sang instantanément. Ces petits insectes ne sont pas dangereux mais peuvent transmettre la maladie de Lyme de par leurs morsures. Il est possible de trouver des tiques sur les chats et les chiens, aussi bien que sur l’homme.

Ci-dessous un schéma explicatif sur l’évolution de ce petit insecte :

5777223_web-tiques-maladie-de-lyme-v2-01

Les bons gestes de prévention contre les tiques

Pour éviter le risque de piqûre de tiques, quelques gestes sont à prévoir :

Que faire en cas de morsure de tique ?

Environ 80% des morsures envers l’Homme se produisent entre mai et octobre. Les personnes les plus touchées semblent être les personnes âgées, celles travaillant dans le milieu agricole et forestier et les intervenants médico-sociaux (car manipulant les tiques).

La morsure n’est pas directement ressentie (pas de sensation de douleur) et il est donc impératif d’examiner les parties du corps pour en vérifier la présence de tique ou non. Quelques gestes sont à prévoir contre les tiques dès lors qu’ils sont ancrés dans la peau : dès visualisation de la morsure, il est important d’enlever la tique au plus vite grâce à un tire-tique ou à une pince à épiler par rotation de manière minutieuse et ce très rapidement. Plus le temps passe, plus la contamination augmente ! De plus, la tête ne doit pas rester à l’intérieur de la peau. Après avoir retiré l’insecte, désinfecter la peau et surveiller la plaie pendant 3 semaines.220px-Tick_Twister_O'TOM_Tire_Tic

Quelques cas doivent faire l’objet d’une visite chez le médecin :

  • Lors de grossesse
  • Si la personne mordue a moins de 8 ans
  • Lors de traitement avec des immunodépresseurs
  • Si il y a des piqûres multiples
  • Lors de l’apparition d’une plaque rouge
  • Si la tique est restée implantée plus de 36 heures

Le cas de la maladie de Lyme

10% des tiques seraient porteurs de cette maladie ! Elle est de nos jours mal connue et difficilement détectable. En effet, elle est transmissible à l’homme par une morsure de tiques portant la bactérie Borrelia et peut avoir de très graves conséquences sur l’être humain (paralysies, perte de la vue, problèmes articulaires et neurologiques…). Elle débute par une lésion cutanée qui apparait entre 3 et 30 jours suivant la morsure. Concernant le traitement de la maladie de Lyme, il consiste à administrer un antibiotique (amoxicilline ou doxycycline) éventuellement associé à un corticoïde en cas de troubles de la conduction auriculo-ventriculaire. Son diagnostic repose essentiellement sur les signes cliniques observés et cette maladie est actuellement très compliquée à détecter de par la divergence des symptômes. Il est important de noter que chaque année plus de 6000 cas de maladie de Lyme sont diagnostiqués, la prudence est donc de rigueur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *