Epitact : protections plantaires (ampoules, verrues, cors, durillons…)

On juillet 22, 2011 by Emma

Question du jour : Ils nous supportent sans broncher au quotidien, qui sont-ils ? ….Réponse : Nos pieds !

Autant le dire, leur tâche est parfois ardue : pressions, tensions, frottements, brûlures ou sécheresse, sont des facteurs pouvant causer l’apparition de douleurs plantaires. Et dans la catégorie « soucis », on retrouve les durillons, verrues, oignons, cors , épine calcanéenne ou crevasses, qui nécessitent des soins spécifiques. C’est pourquoi le laboratoire Millet a développé les produits epitact Epithelium, pour soulager les pieds en préservant un maximum de confort.

Les coussinets , les pansements et les protections plantaires Epitact utilisent les pouvoirs du gel Epithelium ( Epithelium activ, Epithelium 26), des gels brevetés permettant une meilleure répartition du poids au niveau du pied. La pression exercée est réajustée pour un soulagement immédiat.

Epitact Ampoules : Nouvelles chaussures, longue marche, coussins plantaires inadaptés, les ampoules se créent par un frottement excessif de la peau et entraîne une brûlure. Pour les éviter : Epitact pansement anti-ampoule. Ils réduisent les frottements et préviennent de leur formation.

Epitact Durillon, oeil de perdrix, cors : A l’origine, le durillon ou cor résulte d’un processus de défense du corps en réponse à une pression exercée régulièrement sur le pied. Le durillon fait office de bouclier contre cette surpression, ce qui se traduit par un épaississement de la couche cornée. Sa formation peut être également due à une cause héréditaire ou à la morphologie du pied. La différence entre le cor et le durillon est simple : l’un se développera en surface, l’autre en profondeur. Epitact pansement durillons protège l’avant pied et soulage la douleur dès la première application. De même, les coussinets plantaires ont les mêmes fonctions mais sur une surface plus large. Enfin, les séparateurs digitube ou séparateur interdigitaux epitact vont comme leur nom l’indique « séparer » les orteils de quelques centimètres pour réduire la pression et les frottements excessifs.

Epitact oignon, hallux valgus : Causé par un frottement répété, l’oignon dit hallux valgus peut s’avérer douloureux. Là aussi, Epitact a mis au point des protections adaptées. En fonction de l’étendue, on y trouvera les coussinets ou les pansements.

Epitact verrues : Provoqué par un virus nommé Papillomas virus ou HPV, les verrues proviendraient des sols de piscine, salle de sport, douche…Pourquoi ? ce virus se développerait plus facilement sur un tissus cutané gorgé d’eau. Sur les mains, coudes, genoux, on les nomment verrues vulgaires, sur les pieds : verrues plantaires. Ce sont de petites excroissances qui se forment sur la couche cutanée externe et  peuvent devenir profondes et douloureuses. Les pansements verrues epitact possèdent un gel occlusif qui favorise la disparition de la verrue, et convient même aux diabétiques.

epitact-hydratant-pieds-secsEpitact soin des pieds/ crevasses : Comme toute partie du corps, les pieds ont besoin d’être hydratés. Une sécheresse cutanée entrainera la formation de crevasses ou de fissures. Alors pour entretenir nos petits petons, Epitact sort sa crème Epitact Crevasses talonnières au propolis et à l’extrait de Tepescohuite pour nourrir, réparer, et apaiser les crevasses aux pieds.

Epitact épine calcanéenne : Plus méconnue, elle est due à une tension au niveau du pied. Une calcification se créé en forme d’épine d’où son nom !. Pour la soulager, on peut utiliser les talonnettes Epitact Epine calcanéenne qui vont surelever le talon et absorber les chocs grâce au système physio’choc. Les maux de dos, et douleurs articulaires y étant associés sont réduites, et marcher redevient un plaisir. En bref  : c’est le pied !

Pour retrouver toutes les protections plantaires Epitact, un petit tour sur la parapharmacie Naocia, où les promotions et les prix réduits ne manquent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *